Une semaine après leur victoire à suspense face à Ste-Maxime (menés 0-2 à la mi-temps, ils s’étaient imposés 3-2 dans les toutes dernières minutes), les Cannois se rendent ce dimanche à Sausset-les-Pins pour affronter le FC Côte-Bleue, 9e du championnat de DH.

Un match qui se jouera sur le terrain synthétique du stade Michel Hidalgo. « C’est une donnée à prendre en compte, dit Mickaël Marsiglia. Tout comme le fait que Côte-Bleue est sans doute meilleur que son classement le laisse supposer. Ce club a, en particulier, des attaquants de qualité. » Talbi (11 buts) et Boukechba (8 buts) figurent dans le haut du classement des buteurs dominé par Jean-Jacques Mandrichi (14 buts) dont l’unique réalisation avait permis aux coéquipiers de Mickaël Cerielo de l’emporter petitement lors du match aller au mois de décembre.

« On a les faveurs du pronostic, reprend Marsiglia. Mais on ne s’imposera que si on est capable de faire preuve de la même motivation que dimanche dernier en deuxième période. Tout le monde veut battre Cannes. À nous de faire le nécessaire. »

À six journée de la fin, un nouveau succès des Cannois serait un pas décisif vers le titre de champion et la montée en CFA2. Pour l’obtenir, Marsiglia et Delcroix, son co-entraineur, devront faire sans Anthony Bottalico, touché à la cheville. Mais ils pourront compter sur Sebastien Sciandra et Kevin Duflos, de retour dans le groupe où apparaît le jeune Tristan Cazenave.

Jean-Pierre Rivais