Une semaine après avoir subi une troisième défaite inattendue en championnat sur le terrain de Marignane (3-1), les Cannois ont pour ambition de repartir d’un bon pied ce dimanche en accueillant Salon au stade Pierre-de-Coubertin (15h00).

« A Marignane, on n’a pas montré la même détermination que d’habitude, note Mickaël Marsiglia. Pourquoi ? Peut-être parce qu’on avait acquis l’accession le dimanche précédent et qu’il y a eu un relâchement. C’est la preuve que, quand on n’est pas concentré de la première à la dernière minute, on peut le payer cash. On a parlé cette semaine et je pense que les joueurs seront motivés à  cent pour cent pour la réception de Salon. »

D’autant que les coéquipiers de Mickaël Cerielo joueront gros pour cette avant-dernière sortie de la saison à domicile. S’ils s’imposent, et quel que soit le résultat de Endoume et de Gémenos, leurs deux plus proches poursuivants, ils seront assurés d’être sacrés champions de Division d’Honneur.

« Au delà de la montée en National 3 qui était l’objectif prioritaire du club depuis le départ, on a toujours eu pour ambition de terminer à la première place du classement. On a l’occasion de parvenir à nos fins devant nos supporters et de s’offrir la possibilité de finir en toute décontraction lors des deux derniers matchs face à Menton et à Endoume. On ne doit pas rater notre coup » ajoute Marsiglia qui, avec Delcroix, son co-entraîneur, sera privé pour cette rencontre de l’attaquant Smida, victime d’une petite déchirure derrière la cuisse.

Le reste de l’effectif sera au complet.

Jean-Pierre Rivais